pixel développement
Bannière WordPress

Quoi de neuf sur la version 5.7 de WordPress ?

Des modifications sur l’interface de base de WordPress

Une harmonisation de la palette de couleur

La palette de couleurs de base de WordPress a été revue lors de cette version 5.7, afin de vous permettre de vous retrouver plus simplement dans l’interface. Ce n’est pas le plus gros changement de la mise à jour, mais il est tout même à noter.

Les iframes chargeables en « LazyLoad » pour l’amélioration des performances

Le chargement de votre page et l’expérience utilisateur sont devenus des critères primordiaux pour optimiser un site web pour le référencement. WordPress a donc décidé de mettre une fonction de « LazyLoad » par défaut. Le LazyLoad est une pratique informatique consistant à ne charger vos images qu’au moment où l’utilisateur défile jusqu’à leur niveau. Sur la version 5.7, le chargement différé est également appliqué sur les iframes.

WordPress Admin simplifié

Pour réinitialiser le mot de passe d’un utilisateur, la pratique classique était qu’il le fasse lui même. WordPress a mis en place un système simple et efficace permettant aux administrateurs de la page d’envoyer un lien de réinitialisation de mot de passe. De quoi administrer facilement et de manière efficiente vos sites WordPress !

Une transition HTTP – HTTPS facilitée

Le HTTP est un protocole de transmission permettant à vos utilisateurs d’accéder à votre page web, via un navigateur. Il est donc primordial pour toute interaction sur le web. Cependant, depuis sa création en 1994, le HTTPS est devenu la norme. Il s’agit d’une combinaison entre un HTTP et une couche de chiffrement (SSL, TLS). Une couche de chiffrement SSL ou TLS est un protocole de sécurisation des échanges entre vous et vos internautes par internet.

Avec l’arrivée du WordPress 5.7 Esperanza, WordPress vient faciliter le passage d’un protocole HTTP à un protocole HTTPS. Vous n’avez qu’à disposer de SSL ou de TLS, et WordPress se chargera du reste pour sécuriser votre interface web. Fini les difficultés administratives!

Bannière WordPress
Photo article WordPress

L’éditeur de blocs Gutenberg retravaillé, pour toujours plus de possibilités!

Gutenberg est l’éditeur de blocs de l’outil WordPress. Il permet de créer du contenu éditorial et/ou visuel sans être un expert du code informatique. Outil primordial pour toute agence web qui se respecte, WordPress décide de le mettre en avant avec cette mise à jour 5.7

Modifications de la base « Gutenberg »

Certaines fonctions de base, utilisées quotidiennement, ont été modifiées. PIXEL Développement, votre agence web dans la Drôme, vous explique tout!

L’ajout d’une possibilité de glisser-déposer.

Vous pouvez dorénavant glisser-déposer vos blocs directement sur votre page. Cela représente un énorme gain de temps sur le long terme. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur le « + » en haut de la page et de choisir le bloc que vous souhaitez ajouter (bouton, paragraphe, titre, image, bannière, etc.) et de le glisser sur votre page.

Il est toujours possible de procéder « à l’ancienne » en utilisant la fonction « + » directement sur votre paragraphe et/ou en rentrant un « / » dans le bloc que vous souhaitez modifier.

La refonte de la page « Préférences ».

La page « Préférences » vous permet de personnaliser votre WordPress en fonction de vos besoins et de vos goûts. Elle a été retravaillée par l’équipe de WordPress pour vous apporter le plus de satisfaction utilisateur possible.

L’implémentation de la pleine page.

Vous avez sûrement déjà souhaité qu’un bloc remplisse l’entièreté de votre fenêtre? Vous avez envie de créer un design efficace, ou simplement de remplir votre page? Depuis la mise à jour 5.7 de WordPress « Esperanza », il est possible de créer des blocs en pleine page!

Modifications secondaires

Une plus grande facilité de modification de blocs

Un des plus gros reproches qu’il était possible de faire à Gutenberg était son manque de praticité en termes de modification de blocs. Il s’agissait d’un des objectifs de la mise à jour 5.7!

Tout d’abord, il est dorénavant possible d’ajouter de la marge interne sur les groupes de blocs. Cela permet de mieux organiser vos pages, pouvant représenter des modèles pour vos futurs sites web. Du temps que vous gagnez, pendant lequel vous pourrez vous occuper autrement !

Ensuite, les boutons sont maintenant modifiables plus simplement. Il est possible de modifier la bordure et la largeur, tout en pouvant changer le profil de bouton (vertical/horizontal).

Pour finir, les blocs « code » et « liste » peuvent maintenant être modifiés plus facilement directement sur l’interface du bloc. Il est possible de modifier la taille du bloc mais aussi du texte interne.

Réseaux sociaux

Pas forcément l’élément le moins développé, les réseaux sociaux sont tout de même un élément primordial de référencement et de marketing en général.

Depuis la mise à jour 5.7, il est possible d’ajuster la taille et la couleur des icônes de réseaux. Cela vous permet de personnaliser vos icônes de réseaux sociaux en fonction de la charte graphique de votre entreprise.

De plus, WordPress a ajouté trois réseaux sociaux à sa liste: TIKTOK, TELEGRAM et PATREON. Patreon n’est pas très connu ni utilisé en Europe, mais les deux premiers sont des piliers de la communication en ligne en 2021.

Comment télécharger la mise à jour WordPress 5.7 «Esperanza»

Nos conseils avant le téléchargement

Avec l’arrivée de la 5.7, JQuery s’est aussi mis à jour. Il s’agit d’une bibliothèque JavaScript libre et multi plates-formes facilitant l’écriture de scripts en Java. Nous vous conseillons de faire des tests pour vérifier que votre thème est compatible avec la dernière version de JQuery (3.6.0.)

De plus, il est conseillé de sauvegarder toutes vos données en externe avant de télécharger la mise à jour de WordPress.

Téléchargez la mise à jour:

La mise a jour a été lancée le 09 Mars 2021. Elle est disponible au téléchargement directement sur le site officiel de WordPress. Il est possible de lancer la mise à jour via votre interface administrateur: Tableau de bord > Mises à jour, puis sélectionnez WordPress.

Marius article écrit par
marius