pixel développement
Photo illustration article ecommerce

L’impact du digital sur la croissance des entreprises françaises en 2021

Découvrez les chiffres clés du baromètre Croissance & Digital de l’Acsel. 

L’ACSEL, principale association multisectorielle du numérique en France, a publié la 5e édition du baromètre Croissance & Digital.

Avec une enquête réalisée par Ipsos sur un échantillon de 700 entreprises françaises du 31 mai au 18 juin 2021, L’ACSEL a essayé d’en ressortir des conclusions pour le secteur du digital. 

Le digital a la côte chez les entreprises françaises

C’est près de la moitié (41%) des entreprises qui reconnaissent que le digital contribue à leur chiffre d’affaires, en 2021. Pour ce qui est des ETI (Entreprises de taille intermédiaire), le chiffre monte jusqu’à 60%.

Les principaux avantages du numérique, pour ces entreprises, est de sauvegarder leur activité, mais aussi d’améliorer la satisfaction et la fidélisation client.

Le chiffre : Près des deux tiers (63%) des entreprises de plus de 20 salariés voient la transformation numérique comme une opportunité.

L’E-commerce, moteur des entreprises en 2021

Comme nous le disions plus haut, la crise COVID-19 a forcé les nombreuses entreprises françaises à multiplier leurs canaux de ventes. Sites e-commerce, marketplaces, blogs avec prise de contact, réseaux sociaux… La présence des commerçants français sur les canaux de vente en ligne a explosé.

Près d’un tiers des commerçants utilisant les réseaux sociaux pour vendre le font depuis un an seulement. 20% des commerçants utilisant leur propre site e-commerce l’ont fait au cours des 12 derniers mois. 

Le chiffre : 52% des entreprises sondées utilisent un ou plusieurs canaux digitaux pour commercialiser leurs produits ou services.

Une omnicanalité de plus en plus valorisée dans la digitalisation des entreprises

Cette année, les entreprises françaises ont tendance à diffuser davantage leurs services et produits sur plusieurs canaux de vente. L’omnicanalité (c’est à dire la vente à la fois en ligne et en magasin) permet: 

  • La sauvegarde de l’activité
  • Le maintien de la relation client malgré la crise au travers des réseaux et/ou du blogging.
  • L’amélioration de la satisfaction et de la fidélité client, puisque les deux points précédents sont sauvegardés.

Le chiffre:  32% des entreprises sondées possédant un point de vente considèrent le développement d’une stratégie omnicanale comme un objectif.

L’outil d’analyse client, grand complice de la digitalisation

Un peu moins d’un quart des entreprises françaises sondées utilisent des outils d’analyse client. Pour les ETI, le chiffre monte à 37%. De plus, le baromètre révèle que les investissements des entreprises sont croissants pour ces outils.

Le chiffre : Plus de trois quart des entreprises considèrent une stratégie de connaissance client via des outils comme primordiale et/ou obligatoire.

De nombreux, et persistants, freins à la digitalisation

Comme toute solution, l’expansion du digital est composée de freins pour les entreprises :

  • La moitié des entreprises sondées manque de compétences en interne pour accompagner une montée en compétence des pratiques liées au numérique.
  • Cependant, 80 % des entreprises n’ont pas mis en place de formation pour accompagner leurs collaborateurs dans la transformation numérique de l’entreprise.
  • De plus, seulement 5 % des entreprises ont réalisé des demandes de financement malgré les différentes aides gouvernementales.

Un fort besoin d’accompagnement

Avant toute chose, il est important de souligner qu’une entreprise sur cinq estime avoir besoin d’accompagnement pour mener à bien sa transformation digitale. 

La grande majorité (56%) souhaite un soutien technique (développement, intégration, mise en place de solution de paiement). Les ETI cherchent surtout un soutien stratégique (ROI, Stratégie omnicanale, etc.)

un projet à nous soumettre ?

Vous pouvez prendre rendez-vous avec nos experts.

Pour envoyer votre demande
Marius article écrit par
marius